ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 Taux variable: le Crédit Foncier fait un geste
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  

Prados
Pilier de forums

3625 réponses

Posté - 18 janv. 2008 :  19:50:37  Voir le profil

http://www.boursorama.com/patrimoine/information/detail-dossier.phtml?news=5046345
Citation :
Taux variable: le Crédit Foncier fait un geste, des clients crient à la tromperie

Que chaque homme divise son argent en trois, qu'il investisse un tiers dans la terre, un autre dans les affaires et qu'il garde le dernier tiers en réserve.
Signaler un abus

Prados
Pilier de forums

3625 réponses

Posté - 18 janv. 2008 :  22:41:18  Voir le profil
Et cela continue, les subprimes à la française: http://www.lexpress.fr/info/economie/infojour/infos.asp?id=140311
Citation :
LExpansion.com du 18 janvier 2008

Immobilier : les dérapages des prêts variables du Crédit Foncier
par LExpansion.com
L'UFC-Que Choisir porte plainte au pénal contre la « tromperie » présumée du Crédit Foncier de France, qui aurait mal informé ses clients en cas de remontée des taux.

L’affaire rappelle celle du placement Benefic de la Poste, mais en pire. Du nom de ce produit d’épargne diffusé par La Poste à la toute fin des années quatre-vingt-dix et tant contesté par ses clients pour commercialisation mensongère. Le Crédit Foncier de France (CFF), l’un des spécialistes de l’immobilier pour les particuliers avec quelque 7% de parts de marché sur les crédits immo, est aujourd’hui pris dans la tourmente pour avoir écoulé il y a deux-trois ans à 150.000 de ses 700.000 clients des crédits à taux variables « présumés capés et qui ne le sont pas en réalité » selon Isabelle Faujour, directrice adjointe du service juridique de l’UFC-Que Choisir, laquelle a porté plainte auprès du TGI de Paris. Or, sur fond de crise des subprimes et de renchérissement du coût de la vie, le malaise est d’autant plus palpable qu’il touche des ménages aux revenus plutôt modestes. « Ce sont généralement des primo-accédants pour leur résidence principale sans gros apport personnel » note-t-on à l’UFC.
L’association de défense des consommateurs, qui relaie en l’occurrence la démarche du Collectif « Les clients trompés par le Crédit Foncier », fustige non pas le principe des taux variables mais leur mode de commercialisation. « Il y a eu clairement des abus dans l’argumentaire de vente, ajoute pour L’Expansion.com Isabelle Faujour. Les gens du Collectif nous ont tous fait remonter la même information selon laquelle on leur avait vanté un produit sécurisé qui ne l’était pas. En cas de remontée des taux, on leur avait promis que seule la durée du crédit serait allongée mais que le montant des mensualités resterait inchangé. Et ce ne fut pas le cas ? D’ailleurs, preuve de la mauvaise foi du Crédit Foncier, les salariés en interne parlait des gens du Collectif en les appelant les "faux-capés" ! »
Le Collectif avance que depuis la rentrée de septembre dernier certains d’entre eux ont ainsi subi des envolées de 20 à 40% de leurs mensualités. Avec la remontée généralisée des taux, certains clients ont ainsi eu la désagréable surprise de se voir appliquer un taux supérieur au taux plafond défini lors de la signature du contrat. Résultat ? Une cliente, Michèle Reynaud, est passée en août dernier à 6,4% alors que son conseiller s’était engagé à ne jamais excéder les 4,9%. Du coup, son taux d’endettement a explosé à 35% contre 31% initialement. Christophe Crémer, le patron de Meilleurtaux.com, se veut plus mesuré et évoque pour L’Expansion.com un bond moyen de 25% : « Depuis deux-trois, les taux ont pris environ 2,5 points (entre 3,4% et 5,9%). Si bien que pour un emprunt de 150.000 euros, le particulier est passé de 715 euros à 950 euros. Soit environ 230 euros de plus chaque mois. Ce qui demeure tout de même considérable ».
Sur le fond du dossier, en revanche, le fondateur du 1er courtier en ligne spécialisé dans les taux immo, se veut intraitable : « Autant faut-il le rappeler le Crédit Foncier a rendu service à un moment donné à bon nombre de personnes en leur permettant d’acheter alors que des maisons concurrentes le leur refusaient, en étant le seul à leur offrir des crédits sur 35 ou 40 ans ou à aller au-delà du taux d’endettement des 33%, autant là a-t-il pêché. La banque a peut-être été victime d’un mauvais enchaînement commercial. Quoi qu’il en soit, sa proposition de taux variable pseudo-capés est imbittable, en tout cas illisible pour un particulier. Ça leur causera un tort énorme ».
Du côté du Crédit Foncier, justement, on s’est efforcé de reprendre la main. La contre-offensive médiatique n’a pas tardé. Dans un long entretien au Parisien, François Blancard, le directeur général, a voulu jouer la carte de l’apaisement en montrant que l’établissement était prêt à faire un geste commercial significatif : « Face à une crise persistante, le Crédit Foncier a considéré qu’il était de son devoir de prendre une initiative forte pour sécuriser dans le temps la capacité de ses clients à mener à bien leur projet ». Et le même de préciser que certains des clients s’estimant lésés « se sont vu ou vont se voir proposer une solution personnalisée, certains l’ayant déjà acceptée ».
Concrètement, le CFF a donc décidé de plafonner les taux à 6 ou 6,5% et de 5,75 à 6,25% pour les prêts à l’accession sociale. « C’est se moquer des gens, vitupère Isabelle Faujour. Cela revient juste à dire que l’on arrête de les enfoncer. On gèle les taux à un plus haut mais on ne corrige rien. Et puis que deviennent ceux qui n’ont pas eu le choix et se sont déjà fait racheter leur crédit par d’autres établissements ? On constate là une inégalité de traitement. Les moins bons dossiers étant laissés en jachère ».
Pour bien faire, « le groupe aurait surtout dû communiquer sur sa marge. Indiquer par exemple qu’il était prêt à amputer son pourcentage afin de corriger le préjudice », confie Christophe Crémer. « Manifestement, leur système de cliquets à la hausse n’a pas fonctionné. Il aurait donc été préférable de faire profil bas plutôt que de se targuer de n’avoir commis aucune erreur » souligne pour L’Expansion.com Jean Perrin, le président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI). De fait, François Blancard dans les colonnes du Parisien consent seulement à envisager le cas d’un « défaut d’information ponctuel [ayant] pu affecter un client ». En attendant, le dispositif adopté pour éteindre l’incendie coûteront à la filiale de l’Ecureuil 35 millions d’euros.


Que chaque homme divise son argent en trois, qu'il investisse un tiers dans la terre, un autre dans les affaires et qu'il garde le dernier tiers en réserve.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

yon
Contributeur senior

73 réponses

Posté - 19 janv. 2008 :  18:04:29  Voir le profil
A ceux qui s'y connaissent en calcul merci de bien lire la proposition "minable" du CF qui permet à ses clients d'être en amortissement négatif légalement !
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 19 janv. 2008 :  21:10:07  Voir le profil
Citation :
Initialement posté par yon

A ceux qui s'y connaissent en calcul merci de bien lire la proposition "minable" du CF qui permet à ses clients d'être en amortissement négatif légalement !


Ankou sera content. Ce n'est pas 40 ans mais à perpétuité.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page
 
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com